Dans le cadre de leur série de podcasts vidéos « Les métiers du futur« , la fondation Zoein s’est intéressée aux activités de la coopérative itopie. Les deux interviewers de la fondation ont sillonné la Suisse romande avec une interrogation pour les acteurs économiques rencontrés : décrivez-nous concrètement votre métier, pourquoi fait-il sens dans le cadre de la transition écologique et quelles sont les difficultés rencontrées ? C’est Samuel Chenal, coopérateur salarié, qui est passé à la moulinette des questions pour itopie.

Ces six minutes d’entretien permettent de bien situer le fonctionnement et les valeurs sous-jacentes à itopie.

 

La dernière phrase de l’entretien peut paraître confuse (il manque un élément). Il faut entendre :

[…] si on ne propose pas des solutions libres, efficaces et simples d’utilisation au grand public, le grand public aura toujours de la peine à adhérer à ces solutions, c’est évident.

Les trois projets qui sont évoqués dans la vidéo :

L’agenda 21 de la Ville de Genève, par son programme G’innove, nous soutient financièrement pour le projet itopièces.