Ce n’est un secret pour personne, la plateforme de streaming vidéo youtube appartient à Alphabet/Google et représente en termes de marché une véritable hégémonie. Plus personne n’ignore non plus que ce service gratuit intègre une pompe publicitaire gigantesque et constitue un formidable gisement de données personnelles, fournies gratuitement par les internautes.

Comment protéger sa sphère privée et son intégrité numérique ?

Il existe plusieurs options pour éviter de tomber dans le piège de youtube :

  • Trouver une alternative à youtube. Il en existe un grand nombre comme Dailymotion ou Vimeo, mais la plupart peine à résister face à la suprématie de youtube et adopte un modèle d’affaire similaire, basé sur le big data et la publicité.
  • Utiliser youtube mais sans être connecté à son compte Google (si vous en avez encore un) et en ayant activé des modules complémentaires vous protégeant de l’espionnage sur internet, comme Privacy Badger de l’EFF, Duckduckgo privacy essential, et bien sûr l’excellent uBlock Origin. Cette méthode n’est cependant pas très robuste. En effet, ces sites mettent en place des méthodes très sophistiquées pour identifier les internautes, même s’ils sont bardés de bloqueurs.
  • Utiliser un hack du système, c’est-à-dire, tirer parti ce que propose officiellement le service en question, mais selon une autre approche qui protège notre sphère privée. C’est le cas du service hooktube.com. Il suffit de changer l’URL d’une vidéo youtube en remplaçant le « you » par « hook » et vous verrez la même vidéo sur la plateforme hooktube, sans les pubs et l’espionnage. Un peu comme duckduckgo qui va faire des recherches sur des moteurs populaires en son nom pour que vous le fassiez de manière anonyme. Vous pouvez également utiliser le module complémentaire à Firefox Hooktube redirector, qui, comme son nom l’indique, redirige les contenus youtube vers hooktube automatiquement.
  • Utiliser et promouvoir la plateforme peertube, libre et locale. Framasoft propose son peertube sous le nom de framatube.org.

Nous vous conseillons la lecture de cet excellent article paru dans AgoraVOX et qui fourmille de conseils en la matière.

Cet article a été suggéré par Corinne, une de nos coopératrice que nous remercions ici !