Vers des alternatives concrètes et politiques aux multinationales du numérique. Des services web libres, écologiques et justes sont-ils possibles ?

Les individus, la société civile organisée, mais également les acteurs économiques et collectivités publiques sont de plus en plus souvent amenés à utiliser des services informatiques externes pour sauvegarder, partager mais également co-construire de l’information régulant leurs activités. Cette information est donc déposée « dans le nuage ».

Cependant, loin de ce que cette expression pourrait donner à croire, les « clouds » sont en faits des ordinateurs surpuissants, souvent aux mains de multinationales qui ne respectent ni les lois (fiscalité, transparence), ni les principes techniques (sobriété énergétique, décentralisation, interopérabilité) permettant d’envisager une transition écologique et citoyenne juste. Au même titre que pour l’alimentation, une stratégie de re-localisation, de « souveraineté technologique » à différentes échelles s’impose-t-elle ? Comment sortir de cette dépendance individuelle, mais également géopolitique ?

Framasoft - ami-e-s et partenaires d'Itopie Informatique - société coopérative - informatique libre, éthique et durable. GenèveL’association Framasoft propose, notamment en français et gratuitement aux citoyens, toute une série d’alternatives libres et fonctionnelles permettant de fixer un rendez-vous, faire un sondage, rédiger à plusieurs un document, partager des contenus multimédia, communiquer sur plusieurs réseaux sociaux, etc. La page https://degooglisons-internet.org/ permet d’y accéder.

Nous échangerons sur les raisons qui poussent des collectifs et des institutions ici et ailleurs à développer cette offre, sa durabilité et les perspectives de développement du modèle qu’ils proposent en Suisse romande dans l’esprit de l’Économie Sociale et Solidaire.