L’un des points soulevés par l’association RUNE-Genève, c’est la question des bénéfices liés à l’enseignement des branches traditionnelles aux élèves avec l’aide du numérique (enseignement par le numérique). Une idée reçue très largement rependue, que ce soit au niveau politique que dans la population, c’est que le numérique ne peut être que bénéfique pour l’enseignement. Or, c’est l’inverse qui est constaté factuellement dans plusieurs études scientifiques, comme dans les rapports PISA de l’OCDE.

RUNE-Genève propose une conférence d’un spécialiste du domaine.

Conférence avec Andreas Schleicher le 20 janvier

Conférence “La société numérique exige des élèves encore plus de compétences fondamentales, en lecture en particulier“, avec Andreas Schleicher, Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

  • jeudi 20 janvier à 19h
  • Uni Mail – Université de Genève – Boulevard du Pont-d’Arve 40 – Auditoire M R060
  • Sur inscription : informations sur la page du site – places limitées.
  • Conditions « Plan de protection événement UNIGE ». Le certificat Covid est obligatoire pour les participant-es.

Andreas Schleicher

Andreas Schleicher est Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Il a lancé et supervise le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) ainsi que d’autres instruments internationaux formant une plateforme mondiale permettant aux décideurs, aux chercheurs et aux éducateurs d’innover et de transformer les politiques et les pratiques éducatives.

Il collabore depuis plus de vingt ans avec des ministres et des dirigeants du secteur éducatif partout dans le monde pour améliorer la qualité et l’équité dans le domaine de l’enseignement. Le ministre américain de l’éducation, M. Arne Duncan, a dit de lui dans le magazine The Atlantic (7/2011) qu’il « comprend les défis et les enjeux mondiaux aussi bien, sinon mieux, que quiconque, et il me dit la vérité ». Le Secrétaire d’État britannique, M. Michael Gove, désigne Andreas Schleicher comme « l’homme le plus important dans le secteur éducatif anglais », même s’il est Allemand et qu’il vit en France.

Avant de rejoindre l’OCDE, il était directeur de l’analyse à l’Association internationale pour la réussite scolaire (AIE). Il a étudié la physique en Allemagne et a obtenu un diplôme en mathématiques et statistiques en Australie. Il a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment le prix « Theodor Heuss », du nom du premier président de la République fédérale d’Allemagne, pour son « engagement démocratique exemplaire ». Il est également professeur honoraire à l’Université de Heidelberg.