Comme de nombreux professionnels ou particuliers, nous utilisons le logiciel CCleaner, de la société Piriform, pour optimiser le fonctionnement du système Windows. Il est installé par défaut sur tous nos ordinateurs Windows.

Nous avons appris dernièrement que des individus malveillants avaient piraté le site web de cette entreprise et avaient injecté un cheval de Troie dans le logiciel CCleaner. La blogosphère a passablement relayé cette information. Voici l’un de ces articles sur le blog nouvelles-technologie.com.

Ce message s’adresse à tous mais en particulier aux acheteurs d’un ordinateur itopie doté du système Windows.

Si c’est votre cas, veuillez immédiatement désinstaller le logiciel CCleaner et lancer une analyse à l’aide de votre anti-virus présent dans l’ordinateur. Ensuite, vous pourrez tranquillement réinstaller ce logiciel en téléchargeant la nouvelle version sur le site web de l’éditeur, qui nous confirme avoir pris toutes les dispositions pour sécuriser ses serveurs.

Autre solution : opter pour GNU/Linux !

Comme vous le savez sans doute, itopie fait la promotion des logiciels libres comme une alternative à une informatique privative de liberté. Il ne s’agit pas seulement de liberté mais également de sécurité et d’autonomie. Ce piratage met en relief deux problèmes importants :

    1. Le système Windows n’est pas optimisé et il faut installer un logiciel tiers (CCleaner) pour le nettoyer régulièrement et faire en sorte qu’il fonctionne mieux. En d’autres termes, Windows est un produit incomplet et de qualité discutable. On peut aussi donner l’explication de l’obsolescence programmée logicielle. Sans la connaissance informatique nécessaire pour installer et utiliser ce type de logiciels d’optimisation, le système Windows se ralentit progressivement et réduit sa stabilité. La conséquence de ce phénomène est bien connue : de dépit, l’utilisateur rachète un nouvel ordinateur.
    2. Le système Windows est la cible d’un grand nombre de pirates informatiques le plus souvent engagés par des groupes de pressions ou des organisations criminelles. Comme le code source est caché (logiciel privatif), seule l’entreprise Microsoft peut remédier à des failles découvertes par les pirates.

Le modèle des logiciels privatifs ne fonctionne pas et se révèle peu sécurisé. Opter pour une solution 100% libre avec GNU/Linux permet d’offrir les mêmes fonctionnalités avec beaucoup plus d’autonomie et de sécurité.

Voir à ce sujet : https://www.itopie.ch/des-ordinateurs-durables-chez-itopie/