Source : Wikipedia

Les pirates informatiques et autres mafias de par le monde ne manquent pas de cynisme : ils profitent allègrement d’une situation de confusion et de peur comme celle que nous vivons actuellement. Tous les moyens sont bons pour infecter le plus possible d’ordinateurs et l’ironie du sort, c’est qu’ils se servent d’un autre virus, biologique celui-ci, le tristement célèbre coronavirus.

Nous devons donc rester d’autant plus vigilants que, dans la précipitation, des compromis sécuritaires ont pu être concédés pour fournir rapidement des solutions informatiques, notamment pour du télétravail. Par exemple, l’installation d’une solution de VPN sur un PC privé peut représenter un niveau de sécurité plus faible, dans la mesure où un ordinateur privé est moins bien protégé qu’un ordinateur professionnel.

Les médias nous alertent d’une recrudescence de tentatives d’intrusions informatiques, par des courriels malveillants, des arnaques ou de faux sites web :

Méfiez-vous donc des sites ou courriels qui vous proposent des solutions miracles, des nouvelles inédites ou simplement des cartes de la propagation du virus. Le plus sûr est de consulter vous-même les sites des administrations cantonales et fédérales ainsi que les sites des médias traditionnels ou de l’OMS.

Rappel des conseils pour éviter la contamination (non-exhaustif) :

  • Ne jamais utiliser de logiciels piratés.
  • Ne pas télécharger de logiciels gratuits qui ne seraient pas libres (au sens des logiciels libres), sur des plateformes comme telecharger.fr, download.com ou toute autre plateforme sans réelle légitimité.
  • Ne pas cliquer sur des liens internet sans savoir de quoi il s’agit ni sans être sûr de la provenance du courriel.
  • Ne pas ouvrir de fichiers docx, xlsx, pdf ou zip sans être sûr de la provenance du courriel.
  • Même si vous connaissez la personne de contact, posez-vous la question : est-ce que vous vous attendiez à recevoir un pareil message ou est-ce totalement inhabituel de recevoir ce type de message de cette personne ?
  • Si vous avez un doute quant à la demande présente dans le courriel (« merci de cliquer sur le lien ci-dessous… »; « merci d’ouvrir cette archive zip »,…), appelez votre correspondant pour lui demander confirmation.
  • Si votre anti-virus vous affiche un message d’avertissement comme quoi une menace aurait été mise en quarantaine, n’attendez pas et prenez immédiatement des mesures pour désinfecter votre ordinateur.

* Nous notons que le terme « hacker » utilisé dans l’article du Temps n’est pas correct. Selon la définition de Wikipedia, un hacker est une personne qui se délecte de la compréhension approfondie du fonctionnement interne d’un système, en particulier des ordinateurs et réseaux informatiques, donc pas forcément malveillante. Les « hackers » sont d’ailleurs à la base du mouvement des logiciels libres.