L’association les Artisans de la transition (AT), coopératrice itopie, était ce lundi 1er octobre sur les ondes de la RTS dans l’émission « Futur antérieur« , consacrée cette semaine à l’empreinte carbone.

 

Jacques Mirenowicz et Susana Jourdan décrivent le concept d’empreinte carbone et les solutions proposées par les AT pour inciter la population à progressivement changer de comportement pour justement réduire cette empreinte, avec notamment les « Conversations carbone » .

En matière d’informatique, il faut savoir que la phase du cycle de vie d’un ordinateur qui émet le plus de CO2, qui consomme le plus d’énergie, qui utilise le plus de métaux rares, et qui produit le plus de pollution, c’est la phase de fabrication.

Pour réduire son empreinte carbone, il faut privilégier la réparation, la prolongation de la durée de vie des appareils et également le matériel revalorisé. En matière d’ordinateurs, les PC de gamme pro (comparé à ceux des supermarchés) s’avèrent bien plus robustes et sans obsolescence programmée.

Voir à ce sujet l’article :

Ordinateurs durables : une belle opportunité pour les étudiants