À moins d’avoir vécu dans une sombre caverne ces dernières années, les AirPod d’Apple ne vous auront sans doute pas échappé.

La version 2 de cet appareil a été vendue à plusieurs dizaines de millions de pièces en 2018. Et ce n’est pas fini. C’est un succès commercial sans précédent.

Mais que valent-ils en matière de réparabilité ? Quelle est leur durée de vie ? Ce sont des questions que se sont posées iFixIt, la plateforme bien connue de promotion de la réparation. Ils ont procédé à leur habituel « tear down », c’est-à-dire à un démontage en bonne et due forme.

Et là, le résultat est tout simplement sidérant : le produit obtient la note de 0 (zéro) sur 10 en termes de réparabilité.

Cliquez sur cette image pour voir la vidéo de démontage.

Il s’agit donc d’un produit de consommation, « disposable » (jetable) comme disent les anglo-saxons.

De plus, si on prend en compte que les batteries contenues dans les écouteurs et dans la boîte de rangement ont une durée de vie moins longue que l’appareil en lui-même, ce dernier devient donc inutilisable prématurément quand les batteries ne sont plus fonctionnelles. Et il n’est pratiquement et économiquement pas envisageable de changer ces batteries.

En termes de recyclage, c’est encore pire. Il s’avère extrêmement difficile de séparer les composants de cet appareil dans une perspective de récupération par filières.

Il faut donc fuir ce type de produits, même s’ils s’avèrent séduisants d’un point de vue technologique et marketing. D’un point de vue plus général, il faut avant tout favoriser les appareils avec fil (par opposition aux appareils sans fil) qui n’ont donc pas de batterie et ceux qui sont conçus pour être facilement réparés. Le site d’iFixIT vous permet d’avoir un avis d’expert à ce sujet.