Le 21 janvier dernier, une conférence était donnée à l’Université de Genève par la professeure Dominique Py du laboratoire d’informatique à l’Université du Mans, sur un thème à la fois angoissant, mais également très actuel et concret : Limites planétaires et risques d’effondrement.

Cette conférence très bien construite permet de comprendre la situation actuelle de nos interactions avec les ressources planétaires d’un point de vue scientifique, mais elle aborde également des pistes de solutions pour envisager le monde numérique dans un contexte social ayant subit des troubles importants (notamment avec des services de base intermittents).

Le sujet n’est pas tout rose, bien sûr, mais il y a des pistes pour construire une société plus résiliente. Les logiciels libres et la sobriété numérique en font clairement partie ! Concernant les solutions informatiques préconisées, voir la séquence ci-dessous depuis la position 33:20 à 37:10.

 

La conférencière mentionne notamment l’excellent auteur Philippe Bihouix. Il a notamment écrit ces trois ouvrages qui collent particulièrement bien au thème de cet article.