La saison est vraisemblablement propice aux podcasts. A peine une semaine après la publication du précédent, réalisé par la chaîne Rethink & React, voici un nouveau podcast porté par trois étudiantes de l’Université de Genève, affiliées au cursus des Relations internationales.

C’est dans le cadre d’un cours intitulé « Enjeux Environnementaux » , des professeur·e·s Juliette Fall et Raphaël Pierroni, que Justine, Emma et Victoire ont été amenées à réaliser un podcast portant sur le numérique et la crise climatique. itopie faisait partie des trois intervenants, aux côtés de Mathias Ortega (co-organisateur du festival AlternatYv) et Bruno Pozzi (directeur du programme européen des Nations Unies pour l’environnement).

 

Certes, ce sujet n’est pas toujours folichon et ses porte-parole peuvent être considérés comme des rabat-joie de service. En effet, nous sommes face à un problème global qui ne peut pas être résolu au niveau individuel. Sans compter que le modèle productiviste et profondément insoutenable du point de vue environnemental dans lequel nous sommes, fait travailler des millions de personnes sur la planète.

D’un côté nous avons la certitude que ce modèle de consommation n’est pas durable et qu’il entament passablement nos ressources nous permettant de survivre, et de l’autre, nous avons des pans entiers de l’économie qui sont dépendants sur ce modèle. Cette situation génère inévitablement une anxiété croissante dans la population.

Ce qui est réjouissant en revanche, c’est de voir de plus en plus de jeunes se saisir de ces problématiques et s’engager pour le climat, mais aussi pour promouvoir la biodiversité et une utilisation durable des ressources naturelles. Les trois étudiantes du podcast ci-dessus ont brillamment réussi l’exercice en nous ne pouvons que les en féliciter et les encourager à poursuivre dans cette voie.

Rappel des 7R :

On notera une légère différence avec les 7R évoqués dans le podcast :

  1. Refuser
  2. Réduire
  3. Réparer
  4. Réutiliser
  5. Recycler
  6. Réinventer
  7. Revendiquer.

Personnellement, j’aime bien aussi cette variante avec ce septième point : revendiquer. C’est en effet primordial !