Richard Stallman – CC BY-SA Lazar

Le grand auditoire de l’HEPIA était bondé, composé d’étudiants bien sûr, mais aussi de libristes de la région et de curieux venus assister à la conférence du père du logiciel libre.

Depuis de nombreuses années, Richard Stallman voyage aux quatre coins du monde pour transmettre les valeurs du logiciel libre. Sa conférence est désormais bien connue des libristes, même ceux qui n’ont pas eu l’opportunité d’y assister en vrai. Cependant, y être physiquement est de toute manière une expérience fort enrichissante qui donne à réfléchir.

Les logiciels libres, une des libertés fondamentales – CC BY Richard Stallman, gnu.org

Richard Stallman s’est exprimé dans un français très clair et a déroulé sa présentation en commençant par expliquer ce que sont les logiciels libres et pourquoi il faut les promouvoir. Il ne s’agit bien sûr pas que de technique, mais d’un acte politique fort, de renforcement de la démocratie et de citoyenneté. C’est une des raisons pour lesquelles Richard Stallman intègre les logiciels libres aux libertés fondamentales que sont la liberté d’expression, d’association, de presse, de rassemblement, et d’avoir une sphère privée.

Logiciels privateurs – CC BY Richard Stallman, gnu.org

Richard Stallman fustige évidemment les « iMonsters », autrement dit, les GAFAM, ces géants du numérique qui nous espionnent et commercialisent nos données personnelles.

Il s’adresse également aux développeurs en herbe dans l’assistance et les enjoint à publier leurs logiciels dans une licence libre, comme la GNU GPL (GNU General Public Licence), qui autorise les quatre libertés.

Richard Stallman est un personnage entier, hors du commun, et d’une incontestable rigueur morale, notamment sur les principes sous-jacents aux logiciels libres. Ainsi, il n’est pas question de parler de « Linux » pour identifier le système d’exploitation libre; il faut dire « GNU/Linux », puisque ce système libre est bel et bien constitué de deux grandes briques, d’une part les composants du projet GNU développés par Richard Stallman, et d’autre part, le noyau Linux, ce dernier ayant été développé par l’autre figure des logiciels libres, Linus Torvalds.

On pourrait déduire de ce portrait que Richard Stallman est un personnage austère et donneur de leçons. Ce n’est pas le cas. Il fait preuve d’un humour bien senti et aussi d’autodérision quand à la figure qu’il est devenu.

Voici une présentation filmée de Richard Stallman, réalisée lors d’un TEDx à Genève en 2014.

Richard Stallman: Free software, free society