Retour sur la projection de « LoL, une affaire sérieuse », suivie d’une discussion

Une quarantaine de personnes est venue suivre la projection de « LoL, une affaire sérieuse », écrit par Léa Deneuville et Thierry Bayoud, et réalisé par François Zaïdi, le mercredi 25 mai dernier. Lors de la discussion, animée par Nico de la Pépinière des possibles, nous avons eu l’occasion d’aborder la sobriété dans nos usages du numérique, les outils que nous utilisons au quotidien, et les choix que nous faisons sur ces thématiques au niveau individuel, collectif et politique.

Parmi les nombreuses réactions du public, on peut relever (de manière non-exhaustive) :

  • une certaine crainte à vouloir tout numériser dans notre société sans se poser la question du besoin ou des risques;
  • la nécessité d’avoir des initiatives comme itopie ailleurs sur le territoire (à Genève mais aussi en Suisse romande);
  • la complexité du sujet, entre un modèle économique néo-libéral consumériste qui touche aussi l’État et des décisions technologiques qui échappent au processus démocratique;
  • l’importance de proposer des solutions concrètes et propres (donc libres, décentralisées, fédérées, sans publicité et hors de toute surveillance) pour justement ne pas laisser le/la citoyen·ne dans une impasse;
  • le besoin d’informations transparentes (exemple des systèmes de messagerie avec ce comparatif);
  • l’exigence de communiquer plus largement pour mieux informer la population des contradictions entre boulimie de numérique et limites planétaires…

Cette discussion pourra être poursuivie samedi 4 juin lors de la table ronde sur le thème “Dénumériser ?” !