A la fin avril 2020, l’association APRÈS publiait le manifeste éponyme, qui a depuis été signé par près de 2’000 personnes et entreprises. Regroupant des propositions d’actions politiques et concrètes pour faire de la transition écologique et sociale notre boussole de sortie de crise, il a permis de travailler à positionner les actrices et acteurs de l’économie sociale et solidaire (dont itopie fait partie) comme des pionnier·s dont il est urgent de s’inspirer. À l’époque, nous avions promu et diffusé ce manifeste sur le site d’itopie.

Pendant les huit mois qui ont suivi, l’association s’est appliquée, avec de nombreuses contributions de ses membres, à prolonger et approfondir les thématiques du manifeste au travers de plusieurs actions, en particulier:
  • HackaMotion: ce processus est la déclinaison du manifeste en une série de thématiques dans une logique de co-construction avec les membres de l’ESS. Issu d’un atelier participatif ayant regroupé plus de 100 actrices et acteurs issu·es de l’ESS, un Commun politique comprend près de 20 propositions concrètes visant à changer des politiques publiques qui vont maintenant être relayées par des député·s du Grand Conseil genevois
.
  • Convergences: APRÈS se positionne dans cette démarche en tant que « courroie de transmission » entre les milieux économiques  et institutionnels (DGDERI, CCIG, FER) et ses propres cercles avec comme objectif la volonté davancer ensemble vers cette urgente transition écologique et sociale.
  • Le podcast « COMMUNS« :
 écouté par plus de 1’000 personnes depuis son lancement en octobre 2020, ce rendez-vous bimensuel avec des expert·e·s de la durabilité invite à réfléchir sur des thématiques socio-économiques et politiques qui nous concernent toutes et tous, et en vulgarise les enjeux. Nous vous recommandons chaleureusement de les faire connaître autour de vous.

Au sujet du dernier point ci-dessus, nous ne pouvons que vous conseiller l’écoute du podcast sur les communs, avec Lionel Lourdin comme invité. Comment définir les communs ? Quelles différences entre un commun et un bien commun ? Que recouvre l’économie de la contribution ? Est-ce que logiciels libres et open source recouvrent le même concept (non ! bien sûr !), etc… Bonne écoute !

Source : cet article est basé sur un bulletin de nouvelle d’APRÈS.

Pour finir, voici les communs, expliqués avec humour par l’équipe de Datagueule :