La chambre de l’économie sociale et solidaire ne chôme décidément pas en ces temps de confinement et de RHT. Les chevilles ouvrières de cette organisation de promotion d’une économie résolument orientée vers la transition écologique et sociale, ont lancé tout récemment un financement participatif pour un fond de solidarité, un projet de place de marché pour les échanges commerciaux locaux (abordés précédemment) et, c’est l’objet de cet article, un manifeste ambitieux pour initier un changement fondamental de modèle.

Cliquez pour lire le manifeste

Le document s’articule autour de trois sections : il débute par les constats, poursuit avec les objectifs et termine par des propositions concrètes, dont certaines sont déjà sur les rails.

itopie se retrouve tout à fait dans ce manifeste, que ce soit dans la lutte contre le capitalisme de surveillance ou dans la promotion des communs, de la culture « libriste » ou encore de la sobriété dans la consommation des ressources, avec notamment la réutilisation et la réparation.

Ce manifeste ne se veut pas immuable et figé. Les propositions ébauchées doivent servir d’aiguillon pour provoquer la créativité et l’enthousiasme. Un « Do Tank – Hackaton » orienté vers l’action (contrairement aux Think Tanks dédiés essentiellement à la réflexion) devrait s’organiser dans le courant du mois de mai.

Bonne lecture !

Et si ce document vous parle et que vous voulez le soutenir et lui donner de la force…

Source de l’information.