Il s’agit d’une utopie concrète, c’est-à-dire qu’elle est tout à fait accessible à court et moyen termes, pour tous. De plus elle décrit une société où il fait mieux vivre, où les relations humaines sont plus enrichissantes et où les citoyens ont repris les commandes de la technologie.

itopie s’engage dans ces six piliers de la manière suivante :

1. Informatique sociale de proximité
Nous proposons localement de l’assistance informatique et de l’accompagnement à la transition numérique, de manière non-excluante (pour toutes et tous) et non-technocratique (sans profiter du pouvoir que les connaissances en informatique nous octroient). Nous voulons que le citoyen lambda du quartier puisse venir nous voir pour discuter de ses doutes et projets. La relation humaine doit rester au centre des questions sur la technologie. Il s’agit enfin de promouvoir la décentralisation des données et de l’informatique, ce que nous faisons avec le projet chaton-leman.ch.

2. Outils libres, transparents et respectueux
Seuls les logiciels libres permettent de vérifier les intentions d’un fournisseur informatique et au final de retrouver le lien de confiance qui a été rompu avec les géants du numérique. Il s’agit également de respecter l’intégrité numérique de nos clients. De plus, nous n’exploitons pas leurs données personnelles ni ne faisons pas appel à la publicité.

3. Lieux d’échanges, de rencontres et de formations
L’arcade d’itopie se trouve en plein cœur de Genève. C’est un lieu de vente d’ordinateurs et de services informatiques, mais c’est aussi un espace partagé et citoyen où on parle de la transition et où on peut se former en informatique pour être plus indépendant et retrouver notre esprit critique.

4. Charte solide pour une informatique éthique et durable
itopie est fondée sur une charte et des statuts qui l’amènent à proposer une autre informatique plus éthique et plus durable. Nous proposons ainsi un service de réparation d’ordinateurs et nous vendons des ordinateurs revalorisés de gamme pro, ceci pour prolonger la durée de vie du matériel. Notre soutien aux logiciels libres contribue à promouvoir une informatique transparente et collaborative.

5. Solutions low tech et robustes répondant aux besoins des citoyens
Nous préférons des solutions simples, réparables facilement et qui répondent aux réels besoins des citoyens, quitte à remettre en cause certains éléments de confort ou une apparence à la mode, au même titre que nous pouvons nous satisfaire de tomates ou de pommes bio à l’aspect imparfait. Dans ce contexte, nous soutenons une forme de sobriété numérique et nous militons pour l’allongement de la garantie internationale à 5 ans et pour la disponibilité des pièces de rechange sur 10 ans. Voir à ce sujet le site « Halte à l’obsolescence programmée ! » .

6. Économie locale forte et intégratrice
Nous sommes convaincus que passablement de problèmes rencontrés dans notre société peuvent être combattus par une économie locale forte, en réseau et ouverte à l’intégration de jeunes en formation, de personnes en transition professionnelle ou en réinsertion. C’est ce que fait itopie avec ses deux apprentis, ses nombreux stagiaires et son partenariat avec le programme PPE+ de la Chambre Après-GE.

Pour développer ces six piliers en Suisse romande, nous aurons besoin de nous coordonner, de parler ensemble et de nous former continuellement. Cette démarche active et positive nous apportera de nouvelles compétences et élargira notre réseau, des enrichissements indispensables pour la transition citoyenne !

Nous appelons donc toutes les organisations, coopératives, associations ou autres raisons sociales, qui partagent ces six piliers de la transition numérique, de nous rejoindre dans un grand réseau romand de fournisseurs de services informatiques libres, durables, locaux et citoyens.

 

Pour développer une activité localement, contactez nous !  Pour soutenir itopie, devenez coopérateur·trice !